La vie de Godin est une vie de travail et d'invention, une vie d'homme pressé à la poursuite du bonheur des autres, une vie d' homme concentré et inventif, aimé et aimant, fantaisiste à ses heures mais sérieux dans sa fantaisie même : le Familistère ne manque ni d'originalité ni de fondations.

 

 

Qui mieux que Marie Moret pour nous dévoiler ce visage ? A la fois disciple et amante, pensée jumelle et âme sœur, elle s'est fait le prisme par lequel la densité du personnage de Godin prend corps sur scène : personnage unique et multiple de tous les croisements de sa vie, joignant l'intime et l'historique en sa propre existence.